Auteur : Marie-Eve

Quand le besoin de liberté dépasse la logique de l’argent : changer de carrière pour être heureux

[vc_row][vc_column][vc_column_text]J’écris cet article pour mes belles clientes et toutes celles qui se reconnaîtront dans le fait d’être étouffées par le 9 à 5, celles qui ont déjà fait de nombreux aménagements pour se donner de l’air dans leur vie (travailler un peu moins, travailler sur elles-mêmes, trouver des accommodements raisonnables pour induire plus d’air dans leur quotidien, etc.)… Et qui sont maintenant à la croisée des chemins L’air qu’elles se donnent est toujours vicié par les conditions de travail dans lesquelles elles vivent. La plupart ne s’en plaignent pas directement, mais elles savent que travailler pour quelqu’un d’autre, refaire quinze...

Read More

«Se choisir» ? admettons… mais après ?

(mon titre est virulent et j’en ai conscience, mais je pense avoir suffisamment nuancé mes propos dans cet article pour que vous soyez convaincu de ma réflexion profonde sur le sujet!) Il est de ces modes dont on se passerait bien la planète. Et la mode actuelle est de se choisir. Pour ceux qui l’exclament, c’est devenue une injonction incontournable, voire bienveillante pour ne plus être brimée par des siècles de perversité ecclésiastiques ou des décennies de dominance parentale. Pour moi, se choisir, pris sous sa forme systématique, n’est qu’un synonyme à peine détourné d’«égocentrisme» ou un subterfuge adroit...

Read More

Le nouveau super pouvoir

Un poème… (pour l’écouter c’est ici)   Paraître fort, être performant, gagner Avancer coûte que coûte, pour être le premier Jouer des coudes pour ne pas se faire avoir Mentir, voler, tricher, pour gagner du pouvoir   Avoir des œillères sur sa vie et obéir à des diktats S’offrir ce qui paraît être, aux yeux des voisins, le plus valorisé S’épuiser à paraître, rester dans l’éponge de la superficialité Pour ne pas décevoir, mourir de honte ou être critiqué   Et un jour l’hécatombe bienheureuse arrive Celle qui balaie le superficiel et le faux d’un revers de la main Qui...

Read More

Et si la confiance était une forme de regard ?

J’étais à l’écurie et une évidence m’est apparue : et si ma façon de considérer une chose l’amenait à se comporter comme telle ? Autrement dit, mon regard serait-il assez puissant pour faire en sorte que ce que j’entrevois se mette à exister ? Décortiquons doucement ces propos … Examinons d’abord l’effet du regard de l’autre, et je vais prendre mon propre exemple… Le regard que les autres portent sur moi va teinter ma manière d’être. Par exemple, certaines personnes voient mon intelligence avant toute chose et avec ces mêmes personnes je suis toujours l’incarnation de la personne intelligence, qui a la...

Read More

Faire de sa vie une œuvre en pleine conscience 

On admire ceux qui font les activités banales du quotidien avec amour et simplicité. On imagine et on sent que ce qu’ils portent en eux, c’est une forme de magie qui leur permet de vivre dans une œuvre d’art On se questionne alors de leur secret de fabrique qui les amène à être si bien et on les envie avec gentillesse. Un simple chocolat chaud en leur compagnie est un moment de pur bonheur. Leur compagnie est douce et chaleureuse, ils sont là pour vous et vous offrent une vraie écoute enjouée. Et le chocolat a été délicatement choisi...

Read More

L’auteur

Commentaires récents