La question n’est pas de savoir si méditer est fait pour tout le monde, mais bien de savoir si méditer est fait pour vous. Souvent, je croise des personnes qui sont intimement persuadées de ne jamais parvenir à méditer parce qu’elles ont trop de pensées tout le temps.

C’est un peu comme me dire que vous ne parviendrez jamais à maigrir parce que vous êtes en surpoids. Si vous avez des pensées, et que celles-ci sont pénibles à vivre au quotidien, la méditation est justement faite pour vous. Il ne faut donc pas se désespérer surtout que, pour apprendre à méditer… il faut … avoir des pensées … cela fait partie de la technique : c’est rassurant, non ?

La question est maintenant de savoir quel type de méditation est la plus adaptée dans un cas où vous avez trop de pensées ?

Il y a en gros deux types de méditation (j’ai bien dit «en gros») : la pleine conscience du souffle et les méditations guidées.

Les méditations guidées sont parfaites pour commencer, elles permettent d’être prises par la main pour sa méditation et de moins s’éparpiller. (si vous souhaitez découvrir mon CD de méditations guidées : les incontournables, c’est ici 

Et il y a la méditation en pleine conscience du souffle. Pour moi, c’est elle qui est réellement la plus efficace (en général, mais c’est aussi parce que c’est la plus étudiée par la science, on sait donc où l’on va avec elle). Un de ces avantages est de vous offrir à la fois un apaisement sur le moment, mais aussi un entraînement pour changer votre rapport avec vos pensées et vos émotions. C’est comme un deux pour un. 😉

D’ailleurs, je dis souvent que la méditation est le meilleur investissement que l’on peut s’offrir, puisque son impact se vit en terme de calme pendant la méditation, mais aussi en termes de changements positifs (sérénité, patience, etc.) les 23h40 où l’on ne médite pas.

Je suis toujours stricte quand il s’agit d’apprendre à méditer, car il n’y a aucune norme qui régit le monde de la méditation et certains professeurs enseignent une technique «maison» qu’ils ont eux-mêmes créée. Cela ne me dérange pas en soi que chacun ait sa technique, mais quand on popularise une méthode qui a fait ses effets sur un aussi petit échantillon de la taille d’une personne… on ne peut jamais garantir de sa validité. C’est pourquoi, tout ce que je propose pour Let it be est toujours actuel et validé par la science ; au moins, on a une bonne idée des effets que cela peut procurer.

La méditation en pleine conscience du souffle apporte des bienfaits tant au niveau du stress et de l’anxiété, mais aussi au niveau du focus et de la créativité. Elle est généralement aussi indiquée pour se reconnecter à soi-même. Attention toutefois, si votre état psychologique n’est pas stabilisé, il est important de ne pas commencer à méditer avant qu’il le soit.

Si vous souhaitez apprendre à méditer, je ne suis pas loin. J’ai créé un cours de méditation en ligne qui permet de méditer le soir même si vous le souhaitez. Il y a deux formules avec ou sans coaching, et tous les détails sont ici

Au plaisir de vous apprendre à méditer !

 

Photo by Rares Peicu on Unsplash