Cette semaine, nous allons faire un arrêt sur image sur les introvertis ! Je vais ici casser certains préjugés que les extravertis peuvent avoir sur les introvertis, voire même que les introvertis peuvent avoir sur eux-mêmes. Mon idée derrière ce billet n’est pas de créer des clans, mais de montrer la pépite d’or qui se cache derrière chaque cœur d’introverti !

Commençons tout de suite par une question de base : qu’est-ce que l’introversion ou l’extraversion ?

L’extraverti est une personne qui est davantage stimulée par ce qui se passe dans le monde extérieur, il se ré-énergise dans l’action, il aime initier des nouveaux contacts et a besoin très fort d’être en lien, notamment en groupes. Il adore parler, réfléchir et construire sa pensée en s’exprimant, s’entretenir sur des sujets variés, même si il n’est pas expert. On le reconnaît à son dynamisme, toujours orienté vers l’action… Il pense souvent à voix haute…

L’introverti, dans sa version la plus pure, c’est tout l’inverse de l’extraverti … l’introverti c’est celui qui se recharge dans le silence, celui qui observe, qui aime comprendre le monde avant de l’aborder, qui adore être seul pour réfléchir, être seul tout court. Il aime certes être avec les autres, mais préfère les écouter et vivre des têtes à têtes pour approfondir les sujets. Il aime écrire et s’exprime généralement sur des sujets qu’il maîtrise bien. Il pense avant d’agir…

Et pour une fois, ce sont les introvertis qui vont avoir le devant de la scène… cela permettra aux introvertis de mieux se connaître et de s’apprécier dans des facettes qui ne sont pas toujours les plus reconnues dans notre société ! Et cela permettra aux extravertis de peut être s’émerveiller devant ces êtres si différents, et si attachants … une fois les mythes dissipés. Car les préjugés quand on parle d’introversion… On les imagine comme des êtres timides, renfermés, voire même timorés…

En passant, saviez-vous que Barak Obama se classe parmi les introvertis… ? Alors sans plus tarder, dépassons les mythes entourant l’introversion !

(P.-S. : La conclusion de cet article est spéciale, alors lisez-le bien jusqu’à la fin !)

Les introvertis ne savent pas s’amuser !

Saviez-vous qu’il était possible d’avoir du fun et de s’amuser dans le calme ? Les introvertis aiment les activités qui les ramènent à eux-mêmes et qui leur permettent de faire vivre une expérience intérieure, de rentrer en contact avec qui ils sont. C’est un mythe tenace de notre société que de penser que le « fun » est forcément relié aux partys et à l’agitation. Comme si ceux qui n’aimaient pas sortir étaient forcément louches ou n’avaient pas de vie… la vie est aussi intérieure !

D’ailleurs, qui a dit que les introvertis n’allaient jamais dans des partys… Faux ! Attention, un extraverti peut cacher un introverti !

Certains introvertis sont méconnaissables ! Ils peuvent même être les plus sociables dans une soirée, parler à tout le monde voire même être plus expansifs que leurs collègues extravertis…  Sont-ils alors de faux introvertis ? Non, le vrai critère pour statuer qu’une personne est introvertie ou extravertie est la façon dont elle se ressource ! Si elle se ressource dans le silence, dans sa solitude pour être encore plus enthousiaste à sa prochaine soirée de groupe, alors oui c’est une vraie introvertie!

Une expression anglaise dit : mon temps pour moi-même est le gage de ta sécurité… cela pourrait être le mantra des introvertis… ils peuvent être sociables parce qu’ils ont eu le temps de se retrouver avec eux même. Par contre, celui qui se ressource dans la foule est un extraverti. Je me souviens d’ailleurs d’une amie qui me disait aller à des soirées de réseautage juste pour se recharger !

Alors, êtes-vous du style à aller au 5 à 7 du vendredi pour vous ré-énergisé après une semaine de travail ? Puis enchaînez-vous la fin de semaine par une série d’activité entre amis ? Si oui, vous êtes alors plus extraverti qu’introverti !

Les introvertis n’aiment pas les gens !

Ils n’aiment pas tout le monde et sont pas mal sélectifs ! Ils aiment les discussions profondes et n’ont pas besoin d’avoir une multitude d’amis pour être heureux et se sentir entourés. Ils apprécient les petits groupes que les gros partys… Et dans ces gros partys, ils aiment avoir des échanges de fonds plutôt que de papillonner d’une personne à l’autre…

Les introvertis sont tous timides !

Les introvertis ne sont pas forcements timides ! D’ailleurs, certains introvertis préféreraient même parler à une foule de 500 personnes plutôt que d’en faire partie et devoir faire du « small talk ».

La timidité amène celui qui en souffre à vivre de l’anxiété dans les interactions sociales, alors que l’introverti, lui, préfère simplement être seul avec lui-même ou avec un petit groupe de personnes qu’il aime bien ! Cernez-vous la nuance ? L’introverti n’aime pas le feeling d’être dans une foule tout en étant capable de donner le change, au besoin.

Les introvertis sont lents

Là où les introvertis et extravertis ne se comprennent pas toujours, c’est dans la façon de travailler. Un introverti aime réfléchir sur un projet, faire murir ses réflexions alors que l’extraverti va vouloir en discuter dudit projet pour se comprendre lui-même en même temps qu’il en parle.

Ainsi l’introverti a besoin de plus de temps pour réagir, ce qui peut donner l’impression, quand on le compare à un extraverti, qu’il est plus lent. Or ce n’est que le processus de réflexion qui est différent.

De fait, il est faux de croire que les introvertis sont plus lents ! Leur réflexion est souvent plus aboutie et plus profonde… C’est d’ailleurs un mot qu’ils adorent. Et leur grande capacité de concentration leur permet justement d’aller au bout des choses… N’est ce pas une belle qualité quand on parle de projet ?

Et saviez-vous que la plupart d’entre nous sommes ni vraiment introverti ni vraiment extraverti ?

Et il existe une dernière façon d’être que l’on appelle les ambivertis… Ce sont ceux qui sont au milieu du continuum extraversion – introversion.

Les ambivertis sont des personnes qui se régénèrent tantôt dans la foule, tantôt dans leur solitude… elles sont d’ailleurs les reines du tantôt… elles sont soit tantôt l’initiatrice d’un projet, les plus expressives dans un groupe, sociables comme ça ne se peut pas, très actives et enthousiastes, et être à la fois, sur un autre projet par exemple, sur la réserve, solitaires, peu causeuses, réfléchies… Ainsi parfois, celui que l’on a connu comme hyper enthousiaste à la soirée précédente se met d’un coup à être hyper tranquille… on se dit alors qu’il a un problème de personnalité… Non ! En fait, il est simplement lui-même et il s’écoute ! Et il est sûrement ambiverti !

D’ailleurs Jung lui-même disait qu’il valait mieux être complet (c’est à dire au centre d’un continuum) que parfait (à l’une ou l’autre des extrémités du continuum) pour être plus adaptable dans la vie !

L’introversion, c’est le contact avec le monde intérieur ! Si vous souhaitez davantage l’apprivoiser tout en apprenant la méditation et la pleine conscience, j’ai créé ce magnifique cours pour vous ! ENJOY !

https://letitbemeditation.com/services/methode-reconnectez-a-meme/