Comment répondre aux questions qui n’ont pas de réponses ? C’est ma spécialité, alors je suis bien contente d’écrire cet article ce matin !

Ces questions-là, on les appelle les questions existentielles. Elles sont majeures dans votre vie et peuvent prendre toute forme de contours, selon qui vous êtes : pourquoi je ne trouve pas ma voie ? Pourquoi j’attire toujours des personnes en souffrance ? Est ce que je dois quitter un bon emploi bien rémunéré pour vivre une vie plus libre ? dois-je partir 3 mois en voyage ?

Ces questions ont plusieurs dénominateurs communs

  • personne n’a la réponse sauf vous
  • elles ne peuvent pas être répondues par oui ou par non et aucun livre ni ami n’a la réponse non plus
  • elles parlent de vous, de votre histoire, de qui vous êtes vraiment
  • y répondre vous permet de vous reconnecter à vous même
  • y répondre vous permettent de recontacter ces émotions bloquées et par là même les débloquer
  • elles sont centrales pour se tailler une vie à son image

Un exemple ?

J’ai eu une cliente qui est extrêmement douée dans son domaine. Elle est dans le domaine de la santé et est reconnue comme une des meilleures. Avec le temps, elle a pas mal fait le tour de sa profession au Québec et a voulu offrir ses services au Maroc (pays où d’ailleurs, elle avait des origines). Elle était donc tiraillée entre le fait d’aller suivre son rêve et de laisser sa famille pour 9 mois (deux grands ados et un mari) au Québec. Typiquement, une question existentielle, qui parle intiment de ses besoins, ses motivations, son histoire et qui ne peut pas être répondue clairement par oui ou par non ; pas d’emblée en tout cas. Aussi, cette décision lui a fait remonter beaucoup de peurs et de culpabilité.

Que s’est-il passé ensuite ?

En travaillant ensemble, nous avons compris que ce voyage était initiatique pour son développement et qu’il permettait d’exorciser plusieurs de ses blocages. La peur de ne pas être comme les autres (elle le savait déjà), le fait d’être une femme dans un milieu d’homme (au Maroc) (on l’a travaillé) et le fait de devoir revenir une fois partie (elle anticipait !)

Par le biais des images, qui sont l’interface avec l’inconscience et qui nous sommes vraiment, nous avons travaillé ces blocages afin qu’elle puisse prendre une décision qui soit la plus proche de son bonheur. Et elle l’a prise ! Elle y est allée !

C’est mon travail de vous aider à faire monter ces images et peu importe que vous soyez dans votre tête ou non, tout le monde a la capacité de voir en images ! Et c’est mon travail de vous guider !

Pour en savoir davantage sur mon approche, j’ai fait cette courte vidéo où je vous en explique les grandes lignes !

Si vous souhaitez que l’on se rencontre (par skype ou à mon bureau), écrivez moi un message privé !

 

A bientôt

 

Marie Eve

 

Photo by Denys Nevozhai on Unsplash